Pauses allaitement pour les mères travailleuses

Pendant les 15 premiers après la naissance de l'enfant, la mère a droit à des pauses allaitement d'une heure (limite maximum) pour allaiter son enfant (Art. 144)

Droit de retourner au même poste

Le droit d'une travailleuse de retourner au même poste de travail n'est pas clairement prévue par le Code du travail mais il est implicite à l'art. 143 que la travailleuse a le droit de retourner au même poste après jouissance de son congé de maternité.

Pas de travail dangereux

Des décrets fixent la nature des travaux interdits aux femmes et aux femmes enceintes (Art. 142 du Code du Travail). Conformément à l'article premier de l'Arrêté général n° 5254, la femme enceinte ne peut pas être affectée à un poste qui dépasse sa force, présentant des causes de dangers ou qui, de par son caractère et les conditions dans lesquelles il est exécuté, est de nature à porter atteinte à sa moralité.

Protection contre les licenciements

Le Code du travail interdit le licenciement des travailleuses enceintes durant le congé de maternité (Art. 143)

Congé de maternité

Les employées ont droit à 14 semaines (98 jours) de congé de maternité. De ces 14 semaines, 8 semaines de congé de maternité doivent être accordées après la naissance de l'enfant. Le congé de maternité peut être prolongé de 3 semaines de plus si la femme travailleuse est malade pour des raisons tenant aux couches et à la naissance de l'enfant. (Art. 143 du Code du Travail)

En savoir plus: Le Travail à Domicile

Revenu

L'indemnité de maternité se calcule à raison de la moitié du salaire journalier effectivement perçu lors de la dernière paie. (Art. 27 du Code de la Sécurité Sociale)

Soins médicaux gratuits

La femme en état de grossesse, pour bénéficier des allocations prénatales, doit subir des visites médicales, obstétricales périodiques avant le 3e mois, vers le 6e mois et le 8e mois de la grossesse (art. 16 du Code de la Sécurité Sociale). Les prestations médicales sont prévues dans l'Action Sanitaire, Sociale et Familiale. Cette institution est responsable de 40% à 80% des frais médicaux et pharmaceutiques et d'hospitalisation. L'Action Sanitaire, Sociale et Familiale comprend, entre autres, les soins médicaux de la mère et de l'enfant. (www.secusociale.sn)

Share |